(418) - 656-2131, poste 406699

univertmoderateur@gmail.com

​Bureau 2235, Pavillon Desjardins-Pollack, 2305 rue de l’Université, Université Laval, Québec, QC. G1V 0A6

  • Facebook - White Circle

© 2017-2019 Univert Laval

À LAVAL, BUVONS LOCAL!

Objectif : Cette campagne vise à sensibiliser les gens aux impacts de la consommation d’eau embouteillée, et de façon plus globale à leur utilisation de l’eau. Notamment dans les objectifs à plus ou moins long terme on peut compter de faire de l’Université Laval une zone libre d’eau embouteillée.

Mise sur pied à l’automne 2010, À Laval, buvons local est une campagne de valorisation de la consommation d’eau publique sur le campus de l’Université Laval dont l’objectif ultime est de bannir la vente d’eau embouteillée du campus de l’Université Laval. Elle sensibilise les membres de la communauté universitaire aux enjeux éthique, environnemental et économique concernant l’eau embouteillée et elle met clairement en évidence les avantages liés à une consommation responsable d’eau locale.

Quelques faits sur l'eau embouteillée​

Un produit énergivore

De l’énergie est requise dans tous les stades du cycle de vie d’une bouteille de plastique, soit la production de la bouteille, l’embouteillage l'eau, la réfrigération ainsi que le transport sur des centaines ou des milliers de kilomètres générait des quantités énormes de CO2. Même le recyclage du plastique ou son élimination requiert une dépense d'énergie précieuse qui aurait été pu être évitée. De plus, la production d’un litre d'eau embouteillée requiert environ 0,3 litre de pétrole et trois litres d’eau.

​Réalisations​

​Voici un aperçu des réalisations du comité travaillant sur la campagne À Laval, buvons local! depuis 2010 :

  • Mise en vente de gourdes écologiques et de tasse à café réutilisable dans certains cafés étudiants ; 

  • Création de partenariat avec des associations étudiantes désirant devenir des zones libres d’eau embouteillée ; 

  • Création de fresques publicitaires dans les tunnels souterrains de l’Université ; 

  • Diffusion d’une série de six affiches informatives ; 

  • Collaboration avec le service des immeubles pour l’entretien et la mise en valeur des fontaines d’eau ; 

  • Tournées de classe et kiosques de sensibilisation ; 

  • Conférence sur l’eau ; 

  • Remise d’une pétition de plus de 4000 noms au recteur de l’Université Laval, lors de la Journée mondiale de l’eau le 22 mars 2011 ; 

  • Gagnant dans la catégorie Projet engagé en environnement du gala Forces Avenir 2011 ; 

  • Remise d’un manifeste pour un campus libre d’eau embouteillée en 2013 ; 

  • Lancement de deux concours d'implication et de sensibilisation étudiante visant à diriger les gens vers les fontaines pour y boire 
    Recyclage des bouteilles de verre kombucha Rise et mise en vente au coût symbolique de 1$ ; 

  • Remise d’un second manifeste pour un campus libre d’eau embouteillée le 22 mars 2018. La CADEUL, l’AÉLIÉS et plusieurs autres acteurs influents comme Nature Québec et CentrEau ont appuyé le manifeste.

 

​Soulignons que l’administration de l’Université Laval s’est montrée fortement intéressée à soutenir la valorisation de la consommation d’eau publique sur le campus, sans toutefois interdire complètement a vente d’eau embouteillée.
 
La collaboration de l’ensemble de la population étudiante du campus demeure  essentielle pour que le projet continue à progresser. Pour en apprendre davantage sur le sujet, vous pouvez rester à l’affût des derniers développements de la campagne en vous rendant sur la page Facebook d’Univert Laval.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now